Fabriquer un Silencieux compact pour NBB par Alumyx

Silencieux compact pour NBB.

Suite aux démonstrations pour le moins convaincantes de certains membres de Sniperland quand aux NBB, force est d’admettre que ces répliques hautement irréalistes possèdent pas mal d’avantages : faible consommation en gaz, résistance au froid, poids contenu, simplicité/fiabilité, et, si l’on s’en donne les moyens, discrétion exemplaire ! En effet, avec les bolts gaz, ce sont les seules répliques sur lesquelles un silencieux peut avoir un effet vraiment notable ! Pour le coup, je n’ai rien inventé : mon silencieux est un mix de tout ce que j’ai pu observer sur les terrains et sur la toile, mais il a au moins l’avantage de fonctionner parfaitement, et d’être relativement compact !

Bref, pour réaliser ce silencieux, vous aurez besoin de :

– un tube de colle vide et son bouchon (diamètre 28mm par 120mm de long en provenance de chez SADER pour le mien),
– un tube PVC d’électricien diamètre externe 15mm, d’un peu plus de 100mm de long,
– un rectangle de mousse, aussi long que le tube PVC, et haut de 60/70mm environ. Plus la mousse est poreuse, mieux c’est !
– une rondelle acier du diamètre externe de votre tube de colle, et de diamètre interne de 8 à 10mm,
– un embout de silencieux et son filetage, ici un reste de silencieux de MK23 STTI. Si vous n’en disposez pas, il est possible d’en fabriquer un en moulant le filetage de votre canon avec de la patte epoxy. Je vous renvois pour cela vers le très bon tuto de Krispies à ce sujet,
– de la colle epoxy (Araldite ou équivalent),
– un peu de scotch,
– de la peinture si vous souhaitez éviter le look bricolo du dimanche !

Commencez par percez à 10mm le tube de diamètre 15. L’idée, c’est de faire un trou, rotation de 90° sens horaire, décalage de 10mm, perçage, rotation de 90° sens horaire, décalage de 10mm, perçage, etc…

Percez au centre du bouchon un trou de diamètre 12. Le plastique des bouchons est généralement mou et collant : vous aurez droit à une bavure monstrueuse qui une fois retirée laissera place à un trou patatoïdal : c’est pour cela que l’on va coller devant le bouchon une rondelle métallique avec un trou bien centré et propre, sans bavure !

Percez ensuite au cul du tube de colle un trou permettant d’emboiter la base filetée que vous allez utiliser. Idéalement, il faut que cette base s’appuie sur le cul du tube, de manière à être sur d’être dans l’axe. Collez ensuite la base sur le tube.

On va maintenant rouler la mousse autour du tube l’idée, c’est qu’une fois roulé autour du tube de 15, les deux bords de la mousse se rencontrent bout à bout sans se monter les uns sur les autres. Pour maintenir la mousse dans cette position, utilisez 3 bandes de scotch, en serrant juste assez pour immobiliser le montage, mais suffisamment pour qu’il puisse rentrer dans le tube de colle.

Si le serrage est optimum (n’hésitez pas à vous reprendre à plusieurs fois), vous devez obtenir de petites alvéoles en positifs à l’intérieur du tube PVC, comme ceci

Il ne vous reste plus qu’à glisser le tube de 15 et sa mousse dans le tube de colle, puis de fermer le tout avec le bouchon d’origine et sa rondelle métallique collée par dessus.

Je vous passe l’étape peinture que je n’ai pas encore réalisé.

Au final, on obtient un silencieux compact, qui ne gène pas trop la visée, léger, et, surtout, très efficace. Je ne dispose pas de sonomètre pour comparer, mais à l’oreille, je commence à me rapprocher sérieusement des travaux de Nuage ! ^^

– Alumyx –

Category(s): Accessoire réplique, Article
Tags: , , , , , , , , , , , ,

One Response to Fabriquer un Silencieux compact pour NBB par Alumyx

  1. il est possible d utiliser un silencieux type stubby killer qu on enchasse de force sur le silencieux predecouper du mk23 stii

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *