Réplique de Benchrest : custom sur base de type96 par Alumyx et Fred.

122

Le Benchrest ?

Le Bench-Rest est un peu le laboratoire de recherche du tir sportif. Le tireur est assis, l’avant de la carabine posé sur un support trépied, des cibles particulières sont placées à 100 ou 200 mètres.
Il doit grouper le plus possible les impacts (5 balles en 7 minutes). Ce sport est d’origine Américaine et a su s’imposer dans le monde du tir sportif notamment en Europe.

On mesure l’écart, de centre à centre entre les deux impacts les plus éloignés d’une série de 5. La visée est optique.
Le record du monde de la spécialité à 200 mètres est détenu depuis plusieurs années avec un groupement de 3mm et d’infimes poussières…

Les 5 impacts à 200m sont très largement couverts avec une pièce de 5 centimes ! (pour les amateurs de géométrie, cela fait un écart d’environ 7 secondes d’angle).

– exemples de fusil de Benchrest :


C’est Alumyx qui le premier me parla de cette discipline dont j’ignorais totalement l’existence. C’était en février dernier et j’avais une dizaine de jours de vacances devant moi. L’envie de me faire un custom hors du commun me hantait, comme beaucoup de passionnés de Snipe Airsoft. Ni une ni deux, Denis passe commande d’une planche d’Iroko, je fais l’acquisition d’un MB01/08 sur TaiwanGun que je fais livrer directement chez Alumyx et je prends la route direction l’Hérault quelques jours plus tard.

Sur place, je retrouve mon MB-01/08 et une belle planche d’Iroko qui m’attendent tous deux impatiemment. Après quelques soucis mécaniques avec mon véhicule, nous commençons la fabrication de la réplique. Pour un gain de temps évident, Alumyx avait judicieusement décidé de taillé la crosse d’un bloc. Il reporte le tracé des contours de la crosse sur la planche d’Iroko, qui est ensuite amenée à un généreux menuisier pour un coup de dégauchisseuse et une découpe grossière.

12B6BD5C-8F71-42BF-B837-1F8A9F05D3D3-261-0000001BAF93F990_zpsffe1068b
DSC01555
DSC01554
DSC01560

Presque naturellement, les taches se séparent entre Alumyx et moi. Lui, l’orfèvre de la crosse (bois ou tout autre matériau), s’occupera de donner forme à la planche d’Iroko. De mon coté, je sors le MB-01/08 de sa boite et avant même de tirer une seule bille, j’entreprends de retirer la peinture. Pour cela, j’ai une brosse métallique montée sur un touret.

DSC01552
DSC01553

Avec un peu d’imagination ..

DSC01557

Puis, à la lime, je commence doucement à modifier la fenêtre d’éjection puis à arrondir ce bloc d’alu hexagonal. J’ai une idée assez vague au départ, qui se dessine au fur et à mesure des coups de lime..

DSC01580
DSC01579
DSC01578

De son coté, Alumyx prépare les puits du bloc détente et du chargeur. Il perce des trous sufisament gros pour permettre le passage de la scie :

DSC01563
DSC01562
DSC01566
Alumyx a usiné l’emplacement du receiver à la défonceuse.

On abat le boulot efficacement en essayant de garder la tête sur les épaules ..

DSC01584

Le soir venu, les travaux sont bien entamés :

DSC01589
DSC01588
DSC01575
DSC01576
DSC01577
DSC01591

Les jours s’enchainent et se ressemblent entre travaux sur ma voiture et mise en forme de la réplique.

3A147CC2-A246-41E3-9DFC-B520BF00C3AB-261-0000001B6D58BDC8_zps0cee5150

– confection des anneaux – découpe et passage à la meule. Puis perçage pour une mise en place sur les pas de vis du rail d’origine du type96. (une repro M1 Leapers prendra place sur ce custom, avec des anneaux sur mesure offrant un montage ultra bas) :

DSC01610
DSC01613
DSC01614

Pendant que Denis continue de donner forme à la crosse, tel un sorcier au dessus de son chaudron …

133B2EA8-10F5-4694-A6FE-28DCC147400A-261-0000001BE4C95EAD_zps5423c5dc
DSC01586
DSC01600
DSC01585
DSC01587

– confection de la plaque de couche en alu 10mm d’épaisseur et du pontet dans 2 plaques d’aluminium de 10mm :

DSC01616

Et au bout de 4 jours :

154CA1E0-08C0-4F8A-99D7-0F5DD32828B5-261-0000001BF54366CB_zps908dc1d0
DSC01632
DSC01635
DSC01637

… à coté de mon bolt de jeu :

DSC01639
DSC01642

La crosse seule :

DSC01646
DSC01644
DSC01645
DSC01647
DSC01648
DSC01650
Le travail du Maitre Jedi de la crosse .. Beau à l’extérieur comme à l’intérieur..

Bronzage du pontet acier de mon autre bolt.

18F948AE-8634-480A-84DA-91FBC53790CF-261-0000001C9B73F7C1_zps58ddf586

Retour en Normandie ! C’est dans mon atelier que je vais terminer la réplique.

Ponçage fin et finition des pièces en aluminium (plaque de couche et pontet) avec différent grains de toile émeri, finition au papier de verre de carrosserie grain 1000, puis de multiples passages de paille de fer grain 000 avec du produit à chrome :

IMGP0063
IMGP0054
IMGP0076

Mise en place d’inserts en laiton afin de fixer la plaque de couche. Ces inserts se vissent dans le bois et offrent un taraudage pour les BTR M5 de la plaque de couche :

IMGP0016
IMGP0018
IMGP0041

Polissage de la mécanique :

IMGP0007
IMGP0010
IMGP0013
IMGP0038

Collage de l’outer dans le receiver pour une réduction des vibrations et un lignage parfait. Pour assurer ce lignage, laisser sécher la tête en bas, le receiver coincé dans un étau après s’être assuré de sa parfaite verticalité avec des équerres :

IMGP0080
IMGP0082
IMGP0084

Polissage de la plaque de couche (j’ai finalement investi dans une meule à polir, montée sur le touret. Le polissage mécanique dure beaucoup plus dans le temps que le travail manuel qui se ternit au bout de quelques jours) :

IMGP0044
IMGP0046
IMGP0053

Un fois le ponçage fin de la crosse terminé, j’ai entamé le poncé-huilé de la crosse à l’huile de lin. Pour cela, il faut poncer la crosse avec des papier de verre de plus en plus fin (de 500 jusqu’à 1000) en y appliquant un mélange d’huile de lin et d’essence de térébenthine tiède. Cette opération est composée de plusieurs ponçages successifs (une douzaine) entrecoupés de période de séchage. On peut finir le poncé avec une petite paille de fer de finition grain 000, bien que je déconseille cette technique sur les bois très fibreux comme l’Iroko. La paille de fer creusera les fibres tendres faisant ressortir les fibres plus dures .. annulant l’effet de ponçage.

IMGP0057
IMGP0059
IMGP0060
IMGP0070
IMGP0067
IMGP0069

Perçage du spring guide stopper et taraudage (afin de pouvoir y glisser une vis M4), et découpe (afin de l’adapter au bloc détente AAP v.3.2) :

IMGP0088
IMGP0089
IMGP0091
IMGP0078

Modification du bloc hop-up pour y mettre une vis M4. Il s’agit d’un vieux bloc dans lequel j’avais cassé la vis du MagCatch. J’ai été obligé de repercer plus gros. Comme il était déja en M3, j’ai du le passer en M4. J’ai diminuer la taille de la tête de vis, et j’ai repris le Magcatch à la lime. :

IMGP0108
IMGP0106

Et quand on assemble tout :

IMGP0111
IMGP0112
IMGP0116
IMGP0118
IMGP0120
IMGP0125

A ce stade, pour moi, c’est terminé. Les dernières touches de finition arrivent par la Poste. Il s’agit d’un kit cylindre AirsoftPro noir, d’un canon Prométhéus 6.03mm recoupé à 500mm et d’un bolt knob RS de chez Bill’s Bolt. Pour la mise en place d’un bolt knob RS, se référer à ce tuto sur Sniperland.

121
123
IMGP0145
IMGP0135
IMGP0137
IMGP0148
IMGP0150
IMGP0155
IMGP0157
IMGP0166
IMGP0174
IMGP0184
IMGP0189

Un grand merci à Alumyx pour le temps passé chez lui et pour cette superbe crosse. J’ai énormément appris lors de la réalisation de ce custom.
Ça tombe bien … il me reste une belle planche d’Iroko !

IMGP0198

Recherche qui ont permis de trouver cet article:

  • bench rest
Category(s): Article, Bolt spring
Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 Responses to Réplique de Benchrest : custom sur base de type96 par Alumyx et Fred.

  1. superbe boulot vraiment.Je sais de quoi je parle car je viens juste de finir ma crosse ,ponce huile pour mon k 31.bravo.

  2. class le blog j apprecie le post, bien documente et interessant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *