Review du MCM700X ARES (M40a3) par Wolf-Hound

Voici la review de Wolf-Hound, de Sniperland, sur le dernier né de chez ARES: le MCM700X, réplique du fusil de précision M40a3.

1°) Données techniques du constructeur :

Code : MSR-14
Hop up : ajustable
Poids : 3,014 kg
Longueur : 1,139 m
Capacité chargeur : 40 coups
Puissance : 420 fps
Propulsion : à ressort
Diamètre du canon interne : 6,03 mm
Matériaux : aluminium et fibre de nylon

2°) Vue générale :

Comme pour toutes les répliques de la marque, le MCM700X arrive dans sa valisette en carton marron avec pour seule information sur son contenu un autocollant en couleur. À l’intérieur se trouve la réplique, bien calée dans son épaisse mousse grise découpée à ses formes. On y trouve aussi le chargeur, une notice explicative et une tigette de remplissage.













3°) En détail :

La crosse :
La couleur de mon modèle est OD. Elle est plus foncé que la crosse de M40a3 de la marque Fortress. Son aspect légèrement rugueux me fait penser à celui de la crosse d’AW338 de la même marque. Sa rugosité est plus (beaucoup plus) marquée au niveau du garde main et de la poignée. La crosse est réglable en longueur grâce à de petites plaques coincées avant le talon (butt pad). En desserrant les deux vis du talon, on peut enlever quelques plaques et ainsi adapter la crosse à sa morphologie. Le talon de crosse est en gomme très dense. L’appuie joue est réglable en hauteur via deux grosses vis facilement accessibles sur le côté droit de la crosse. Celui-ci est recouvert d’un revêtement caoutchouteux contrairement à sa cousine de chez Fortress. C’est une crosse massive qui m’inspire relativement confiance, mais sa finition bien que correcte est ternis par quelques traces de moulage. La crosse peut être équipée d’une sangle soit par les deux grenadières en-dessous, soit par les fixations pour attaches rapides (QD) sur les côtés.











Le canon/recever :
L’ensemble canon/recever est noir en aluminium moulé. Le receveur est équipé d’un rail de type picatinny de 20 mm de large fixé par (seulement) deux vis. Le canon est conique et dépourvu d’organe de visé fixe. Un trou, trop large à mon goût, a été percé dessus le fût laissant entrevoir la vis de réglage du hop up.





La poignée de réarmement et le cylindre :
La poignée de réarmement est noire avec les marquages CH001 gravés dessus. C’est un mélange entre une poignée de VSR-10 et de M24 CA.
Le cylindre quand à lui est de couleur grise anthracite rappelant le revêtement Palsonite des cylindres de la marque PDI.

4°) Chargeur et alimentation :

Le chargeur, en métal, est le petit frère de l’AW338 de la même marque. Seul son gabarit et sa contenance diffèrent. Le système de chargement en billes est identique, il faut un BBs loader pour garnir le chargeur. Le chargement à la main s’avère compliqué. Sa contenance est de 40 billes. Le chargeur s’enclenche parfaitement et solidement avec un clic rassurant. On entend très bien les premières billes s’engouffrer dans le système de d’acheminement jusqu’au hop up de la même manière que son grand frère l’AW338. On peut en profiter pour désengager le chargeur via le levier devant le pontet et le remplir à nouveau de quelques billes. En fin de journée, pour récupérer les billes qui seraient restées prisonnières dans le système d’acheminement, une simple pression sur le téton dans le puits de chargement suffira à les libérer.









5°) À l’essai :

Prise en main :
La prise en main est agréable, par contre la poignée est large, très large, plus large que sa cousine de chez Fortress. Cela peut être un inconvénient pour les petites mains, on est loin de la finesse d’une crosse de VSR-10. Même les poignées de M24 CA sont moins larges.

Réarmement :
Le réarmement est souple, facile et fluide quelle que soit la position de tir adoptée. J’ai noté quand même un petit frottement désagréable au niveau du cylindre dans le receiver, mais cela ne gêne en rien le bon fonctionnement de la réplique.

Détente :
La détente est relativement souple et la queue épouse parfaitement mon index.

Hop up :
Le réglage du hop up se fait via une petite vis sans tête sur le dessus du canon. Il faut une clé Allen de petite taille et viser pour augmenter l’effet hop up et inversement pour le diminuer.

Tir :
Testé avec mon chrony Guarder et des billes Madbull en 0,20 gr, la réplique envoie ses projectiles entre 424 et 427 fps sur 5 tirs. Ce qui est pas mal pour commencer à jouer et montre une bonne régularité. Le bruit du tir est relativement discret même à vide.
En sortie de boîte et sans toucher au hop up les billes de 0,20 gr filent droit et loin. Des tests plus poussés viendront par la suite…

6°) Démontage :

On rentre dans le vif du sujet :
On enlève le chargeur et les 3 vis de la crosse (2 au niveau du pontet et la grenadière au niveau du garde main).

Oh la vilaine trace !

Le pontet en métal

On sépare l’ensemble canon/recever de la crosse. Je me suis servie d’une vis pour abaisser le spring guide stopper et retirer le cylindre.

Le tube fileté qui vient accueillir la grenadière du garde main :

Le bloc de détente en métal avec le piston sear à 90°. Il possède un système empêchant de tirer si il n’y a pas de chargeur engagé.


Le système de chariotage des billes :



La pièce sur le point de se fendre en deux :

On enlève 3 autres vis pour détacher le système de chariotage :

Encore 2 vis pour dégager le canon du recever, attention à ne pas perdre l’anneau de guidage en plastique à l’intérieur du recever :

L’entrée des billes dans le canon :

On enlève l’inner barrel de l’outer :

Les beaux barrels spacers en plastique :

Le bloc hop up en plastique vue de côté :

De dessous :

De dessus :

On enlève la petite goupille pour dégager la barre du hop up :

Le hop up démonté :


Le joint hop up style vsr-10 :

Le canon 6,03 x 491 mm style vsr-10 :

Le joint ARES à côté d’un nineball :

Le joint nineball loge très bien dans le bloc :

La tête de cylindre :


En comparaison avec une tête de cylindre pour VSR-10 PDI :

Le cylindre gris anthracite :

Le cylindre ARES en haut et un PDI Palsonite VSR-10 en bas :


L’ensemble piston/ressort/spring guide le tout en métal :

Le piston en métal :


En comparaison avec un piston pour VSR-10 PDI :

Le spring guide en métal :

En comparaison avec un spring guide diam 9 mm pour VSR-10 PDI :

Le ressort :

Avec un ressort diam 13 mm pour VSR-10 PDI :

Tête de cylindre, piston, ressort et guide ressort PDI monté avec le cylindre ARES :

Je recommande de laisser la tête de cylindre d’origine car au bout de quelques tirs celle-ci s’est délogée du cylindre et elle est restée coincée dans le receiver.
Le cylindre pour VSR-10 rentre mais pas suffisamment pour remettre la poignée de réarmement dans son logement.

Conclusion :

+ Une réplique qui change de l’ordinaire et encore rare (pour le moment) sur les terrains.
+ Une réplique jouable en sortie de boîte.
+ Qualité des matériaux extérieurs honorable.
+ Chargeur à l’emplacement RS.
+ … on verra à l’usage.

– Traces de moulures.
– Poignée très épaisse (trop pour les petites mains).
– Trou pour l’accès au hop up trop large et inesthétique.
– … on verra à l’usage.

– Wolf-Hound –

Category(s): Article, Bolt spring
Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

5 Responses to Review du MCM700X ARES (M40a3) par Wolf-Hound

  1. Bonjour j’aurai aimait savoir si se sniper et compatible piece vsr 10

    Merci d’avance

  2. pour son prix est-il bien ?
    et à combien de mètres tir-t-il en 0.30 gr ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *