Review du M700 Red Fire

Le M700 Red Fire est une réplique qui a fait un petit buzz en début 2012, mais comme beaucoup de bolt gaz, elle a assez peu fait parler d’elle par la suite.
Pour la 1ere fois sur MSI, nous vous présentons le petit article fait par Titus72 sur Sniperland. Pour compléter cette review, n’hésitez pas à nous envoyer vos impressions ainsi que des tests de tir! Ce M700 RedFire se trouve pour 400$ sur eHobby.

On sonne dans l’après-midi (vers 15h30)? C’est tout à fait inhabituel, les colis livrés par la poste arrivent vers 10h, le facteur « aux lettres » vient vers 12h30, il n’y a que les transporteurs privés qui arrivent « à pas d’heures ». L’ennui, c’est que je n’ai rien commandé qui pourrait arriver à cette heure!

C’est ce que je me disais en descendant les escaliers, mon esprit fonctionnait à 1000 à l’heure.

Voyant la taille du paquet, j’ai compris!

Je me dirige vers mon portefeuille, la mort dans l’âme, mais le facteur (car c’en était bien un) me dit qu’il n’y a rien à payer!

Bonne surprise, j’emporte donc mon précieux dans mon antre pour me livrer sans complexes aux joies du déballage…

1a465aba4fc4ba5dd4139e64e3365367

Un colis made in HK des plus classiques: un simple papier Kraft, renforcé par places de collant transparent avec des étiquettes partout.

L’avantage, c’est que c’est vite ouvert:

74d4480c74c613ce190aa0fd5a30cecf

A part une réplique bien protégée, rien dans la boite, pas de manuel, ni de BB loader, et encore moins de billes ni de tige de débourrage, pas de doute, on est clairement dans le cheap, si vous en doutiez encore!

Mais bon, c’est une réplique qu’on achète, pas un bundle bien fourni.

Et la réplique est superbe, et OSEF du reste!

Comme différence visuelle avec un KJW, c’est que la réplique n’a pas de sights (pas plus mal, comme cela, je ne devrai pas les enlever), pas de molette pour régler le hopup (remplacé par un trou dans le rail, pour y glisser une clé Allen, sans doute).

Comme toute réplique pouvant partir n’importe où, le bout du canon est peint en orange, mais une peinture de mauvaise qualité, il suffit de gratter avec son ongle pour la retirer.

Pour trouver d’autres différences, il faudra démonter la réplique.

Pour l’avoir en trois parties, c’est tout simple, il n’y a que trois vis à enlever et pour cela, il faut deux clés Allen (une de 3mm, et une de 4mm), un tournevis plat, et une fine tige métallique (ou un clou).

Pour commencer, enlevons le chargeur (pour pouvoir retirer le chargeur, il faut reculer la culasse (un ou deux centimètres suffisent), en effet, le nozzle de la culasse passe entre les lèvres du chargeur), le bouton pour l’enlever se trouve à l’avant du pontet (attention, il sort tout seul, entraîné par son poids).

9c719c83ab45b5e7458410296bdfb7d4

Maintenant, à la culasse: devant la détente, il y a un tout petit bouton métallique, enfoncez-le (avec votre ongle, ou avec le tournevis), et armez la culasse, elle sortira toute seule.

Retirez les deux vis BTR (l’une se trouve derrière le pontet (clé de 4), et l’autre devant le puits du chargeur (clé de3)), la vis arrière est plus longue que l’autre.

44dce937f269e9c6c1f9f11768d33ea2

A l’avant de la crosse (côté canon), vous avez deux vis à anneaux (une pour fixer un bipied, et un autre pour une sangle), dévissez la première (la plus près du bout du canon) en y passant le clou ou la tige.

Retirez le pontet/puits de chargeur, et désolidarisez le canon/bloc détente de la crosse, et voilà votre réplique démontée en trois.

Il se peut qu’un tube métallique tombe de la crosse, rien de grave, ce tube se met dans le bois, sous la fixation arrière du pontet, pour guider la vis.

f4a9ce8d63700d0218dac8a34cddefb6

La suite quand j’aurai le temps de faire un démontage plus poussé pour changer le canon interne et/ou les barrel spacers.

En attendant, voici deux dernières photos de la réplique dans sa configuration actuelle:

ced1cda6f72c3626c8bfc39d1497fcbf

21a2327b9b034e47671f30cb0c166494

Détail de la lunette et de la culasse:

fb667b3ff3afedef3938cad8db7c8461

Je n’ai pas l’occasion de zéroter ma lunette pour l’instant, ni de faire un test de tir sérieux (ma femme est en congé, et la voiture est au garage, donc, je manque sérieusement de place).

Quelques photos de la culasse (réglable):

b0a960f88b83c07082c13a14a6b8c784

80460ebc917d60ffd18f67e66bfef7f3

4430f2148177febe7a98cbd3102368c5

3f0b87a718eaed0a249d5ed5cc6c4616

Lors d’essais à courte distance, j’avais l’impression qu’il tirait fort, impression confirmée quand je l’ai passé au chrony: 440fps de moyenne (au green Protech) à la 0.25g (ce qui ferait à peu près 492fps à la 0.20g).

– Titus72 –

Category(s): Article, Bolt gaz
Tags: , , , , , , , , , , , , ,

2 Responses to Review du M700 Red Fire

    Titus72 says:

    Salut,

    Depuis ce sujet, je l’ai démonté (pour changer le canon interne, et ajouter des barrel spacers), et bonne surprise, le bloc hopup est en alu (anodisé en noir, du plus bel effet).

    j’ai changé le canon interne (tout en conservant le point hopup d’origine (qui ressemblait à un Nineball violet, mais rouge)), et ajouté quelques barrel spacer faits maison (il n’y en avait pas d’origine, le canon était seulement centré par le « machin » au bout du canon externe).

    J’ai complété le sujet original en y ajoutant un test de tir, et une (rapide) comparaison entre le Red Fire et le KJW: http://forum.gbb-technics.fr/viewtopic.php?f=82&t=7611

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *