Custom K98k sur Base VSR/Bar10 par Eincutr

Posséder une réplique custom, personnelle et personnalisée reste le saint Graal pour tout airsoft sniper. Certains vont partir de rien et concevoir leur projet de A à Z. D’autres, les collectionneurs, mélangeront mécanique airsoft et subtil ajout de pièces RS. C’est le cas d’Oz (plus connu sur Sniperland sous le pseudo Eincutr) qui nous présente son Kar98k :

1

2

3

1. Introduction
2. Historique de la réplique
3. Caractéristiques techniques
4. Détails de la réplique
5. Démontage
6. Conclusion

1. Introduction
Depuis que j’ai entendu parler de la seconde guerre mondiale, et que j’ai pu me renseigner un tant soit peu sur le conflit, j’ai toujours été fasciné par une arme: le Mauser K98k.
Parmi tous les bolts de cette époque, sa ligne particulière m’a très vite attiré.
Fan inconditionnel de FPS, dès que je pouvais prendre un Kar98k, je me jetais dessus !

Ensuite, avec la découverte de l’airsoft, j’ai réalisé que je pouvais combiner le fait de posséder un K98 ET continuer à tirer sur mes copains !
Après environ 3 ans de pratique, je décidais de franchir le pas ; J’achetais une tenue de fantassin allemand, et me mettais à la recherche d’une réplique jouable du Mauser.
A ce moment, ma volonté vacilla quelque peu. Le Marushin en 8mm était cher, le Tanaka encore plus, et qui plus est… le gaz c’est pas ce qu’il y’a de plus pratique à utiliser lorsqu’on habite en Savoie.
La seule alternative existante était le Dboys, avec ses cartouches éjectables.
Seulement… pour en avoir déjà essayé un, le système est loin d’être pratique, et au prix de cartouches, les perdre risque de me couter la peau des…douilles.

Et puis, en recherchant frénétiquement sur internet… je suis tombé sur un topic traitant des customs de Mauser K98 sur base de BAR10.
Ce topic existe toujours:
http://www.ww2airsoft.org.uk/php/phpBB2/viewtopic.php?f=13&t=1613&sid=3cca6610300aca6b88cb463dd2b83d74
Voila la solution !

Mais étant aussi bricoleur que Feu Jean-Paul 2 était chirurgien du cœur, il m’était dans l’impossibilité de réaliser le custom moi-même…
J’ai donc pris contact avec un membre de ce forum pour qu’il me réalise un exemplaire identique a celui qu’il avait produit pour lui-même.
Ndlr : Je suis resté inactif trop longtemps sur le forum en question, et je n’ai plus accès à mon compte, je ne peux donc pas retrouver le nom de ladite personne… je n’ai que son vrai nom et adresse sur le colis.

Après 4 mois d’attente, la réplique prenait l’avion depuis les Etats-Unis of America, pour venir s’écraser en France. Nous sommes en 2010.

2. Historique de la réplique.
Oui, j’ai bien dit s’écraser.
Elle a été expédiée dans une caisse en bois, faite sur-mesure par mon ami le bricoleur

Caisse solide, arrivée intacte chez moi, bien agrafée.
J’ouvre la caisse, et en sort la réplique.
Horreur. Pardonnez le manque de photo, les événements datent d’il y’a 3 ans. Et aussi c’était trop horrible pour mon petit cœur de prendre des photos.
Les organes de visée arrières sont arrachés, le Bolt Handle custom ne tient plus que par l’opération du Saint Marui.
et ce n’est que le début…
J’ouvre la bête, pour y trouver le canon interne coincé autour de la tête de cylindre, fendu, le bloc hop-up éclaté, les pas de vis foutus, et la petite pièce plastique servant au réglage cassée en deux.
Le joint hop up ressemblait quant à lui au jouet d’un pitbull nourri au Yaourt pendant 2 mois.
La caisse ne marquant pas à l’ongle, j’imagine que la marque ci-dessous y est pour quelque chose…

45

Bref; Réplique inutilisable

De rage, j’en ai arrêté l’airsoft (j’avais revendu tout le reste hors ww2) pendant près de 2ans.

Pendant ce laps de temps, grâce à mon bon ami Powerp, de Sniperland, j’ai commandé une culasse de K98 Dboys, et un bloc cylindre PDI chez les nippons, afin qu’il puisse adapter l’extrémité de la culasse sur le bout du cylindre, au lieu d’avoir le vieil embout de BAR10.

56

Quelques mois après, je reçois donc mon cylindre retravaillé, qui rentre à merveille dans la réplique !
Oh joie, Oh bonheur ! (et un Grand merci à Powerp, t’es un chef)
Ne reste plus qu’à régler le problème du hop-up.
J’avais le bloc hop up d’un précédent VSR10 chez moi, ne manquait plus que les pattes plastiques !
Mais impossible d’en trouver, hormis en rachetant un bloc complet, pour 80eur (oui oui. On m’a dit que c’était 80euros.)
Jusqu’à récemment, où le président de mon association a récupéré pour pièces un BAR10 défectueux, dont il m’a gracieusement offert le bloc hop-up, le canon et tout ce qui allait avec !
Une fois remontée, la réplique marche parfaitement, et elle attend son sachet de 0.30 pour cartonner sur le terrain !

3. Caractéristiques techniques actuelles:
Canon Kyou 6.03
Joint Tanio Koba
Bloc Cylindre PDI Raven
PDI VSR 200 Spring
; Environ 430 fps

4. Détails de la réplique
La crosse provient d’un Kar98k ayant servi durant la fin de la 2nde Guerre mondiale; Le numéro de série sur la buttplate, 3677 indique après recherche qu’il a été produit en 1943 ou 1944 (je n’ai pas les pièces autres que la crosse permettant une identification exacte).
L’ancienneté explique l’aspect vieilli du bois et de certaines parties métalliques.

on peut observer plusieurs marquages
Sur le buttplate:

7

Sur l’écrou central de la crosse:

8

Sur les organes de visée arrière:

9

Ainsi que sur les parties métalliques à l’avant:

10

11

Et en dernier, sous le garde main supérieur en bois.

12

5. Démontage
Situation initiale

13

1. Enlever le canon externe
Il n’est pas attaché, il suffit de le faire coulisser vers l’avant

14

2. Faire coulisser la bague

15

3. Retirer le garde-main

16

On peut observer ici le réglage Hop-up

17

4. Dévisser la vis maintenant le pontet (on voit également l’emplacement du chargeur)

18

5. Retirer le pontet

19

6. Enlever la partie mécanique (qui est celle d’un VSR10, donc je ne m’étendrai pas dessus.

20

Photos diverses :

2122232425

Conclusion:
J’ai failli jeter l’éponge plusieurs fois. C’était désespérant de voir ce magnifique bout de bois dormir chez moi sans rien pouvoir en faire…
Mais aujourd’hui qu’il marche, il fait sensation sur les terrains, et jouer avec est un pur bonheur, avec ou sans lunette, et cela me fait oublier les péripéties rencontrées pour finalement pouvoir m’en servir.
J’attends d’ailleurs une lunette Weaver K4-C3 en provenance des US elle aussi pour finaliser ma tenue de Tireur d’élite allemand !

26

A noter que si vous souhaitez investir dans un K98 spring, il existe une méthode plus simple, si comme moi vous n’êtes pas très doués de vos 10 pouces :
Le site ww2airsoft.fr propose des customs identiques. Vous leur envoyez votre Dboys K98 + un BAR10 et 150€ et ils vous fabriquent le custom de vos rêves !

C’était ma première vraie review, j’espère qu’elle vous a plu !

– Oz –

Category(s): Bolt spring
Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *